Historique de la revue

La revue électronique européenne de Géographie CYBERGEO a été créée en 1996 par Denise Pumain. Elle est en libre accès sur : https://journals.openedition.org/cybergeo/

La revue a été conçue pour permettre une communication plus rapide de la recherche et pour promouvoir une discussion plus directe entre auteurs et lecteurs. Dans le but d'élargir l'échange des idées, des méthodes et des résultats, elle publie dans les principales langues européennes. Elle est ouverte largement sur la géographie, sans parti pris d'école ni de thématique. Elle garantit un bon niveau scientifique des articles en les soumettant à un comité de lecture international. Elle offre un accès facile aux articles grâce à un système de rubriques et de recherche par mots-clés.

CYBERGEO souhaite répondre aux besoins spécifiques de la communication scientifique, pour des échanges rapides d'information, des réactions immédiates à la lecture d'un article, des débats "à chaud" sur l'actualité de la discipline, des discussions de longue haleine, des mises au point clarifiant l'état d'une question, des propositions de résultats ou de documents, des documents interactifs ou des modèles. Dans cette perspective, elle publie non seulement des articles scientifiques, mais aussi des recensions d’ouvrages (rubrique Revue de livres), des textes d’opinion (rubrique Débats) et des textes plus atypiques aux formats variés (rubrique E-Topiques. La revue se veut un instrument de mise en réseau de la communauté des géographes et est aussi devenue un outil de visibilité externe : au cours de l’année 2012, plus de 750 000 téléchargements d’article ont été réalisés dans le monde entier. Dans un souci diffusion et d’interactivité, elle est également présente sur les réseaux sociaux (Twitter).

Tant que cela sera possible, CYBERGEO est d’accès libre et gratuit, tant pour les lecteurs que pour les auteurs. Depuis 2012, elle a adopté le programme Freemium proposé par OpenEdition. Ce modèle a pour objectif de pérenniser les revues en libre accès sans aucun coût pour les auteurs. Les ressources proviennent des abonnements. Les principes de Freemium sont les suivants : toutes les pages html restent en libre accès, mais les pdf, formats e-pub et services associés sont réservés aux abonnés (abonnements universitaires ou particuliers). La revue bénéficie par ailleurs du soutien du CNRS.